Innovations

Gaspard : le tapis connecté pour fauteuil roulant

En France, près de 600 000 personnes sont en fauteuil roulant et parmi elles, environ 50 % développent des escarres dans l'année. L’inactivité et le mauvais positionnement peuvent en effet provoquer l’apparition de ce type de problème de peau. Les conséquences sont parfois graves. En moyenne, une personne ayant une escarre doit être hospitalisée pendant 6 mois dans un service…  Suite de l'article

Innovations

DYNSEO : DES JEUX DE MÉMOIRE POUR LES SENIORS QUI SOUFFRENT DE TROUBLES COGNITIFS

Dynseo est une compilation d’applications de santé et bien-être pour stimuler les seniors et prévenir les troubles cognitifs (comme Alzheimer). Ces jeux ont été développés avec des seniors, des animatrices en EHPAD et des neuropsychologues. Comment ça fonctionne ? Ces applications ont été construites sur le terrain pour répondre aux besoins des seniors, des soignants et des professionnels de santé, mais…  Suite de l'article

Innovations

Un bracelet qui aide les personnes atteintes de la maladie Parkinson

Environ 170 000 personnes souffrent de la maladie de Parkinson en France. S’il n’y a pas encore de « remède miracle » pour arrêter définitivement les tremblements, des chercheurs ont trouvé comment les canaliser. Ils ont créé Emma Watch. Comment ça fonctionne ?   Emma Watch est un bracelet-montre contenant des moteurs vibrants dont le but est de distraire le cerveau de l’utilisateur.…  Suite de l'article

Innovations

DREEM : le bandeau connecté pour mieux dormir

Près de 30 % de la population ont des problèmes de sommeil. Avec son bandeau connecté Dreem, la start-up française Rythm propose une nouvelle solution conçue pour améliorer la qualité du sommeil. Comment ça fonctionne ? Dreem se compose d’un serre-tête frontal à porter la nuit et d’une application à télécharger sur son smartphone.   Grâce à ses différents capteurs, le…  Suite de l'article

Innovations

Stethome : le stéthoscope connecté sans fil

Une équipe de scientifiques de l’Université Adam Mickiewicz en Pologne a mis au point StethoMe, un petit stéthoscope sans fil permettant de surveiller les personnes atteintes de maladies respiratoires à leur domicile. Il est par exemple très pratique pour les enfants ou les adultes qui souffrent d’asthme (et peut éviter de fréquentes visites chez le médecin). Comment ça marche ? Une application…  Suite de l'article

Innovations

FOLLOWKNEE : UNE PROTHÈSE DE GENOU CONNECTÉE

Followknee est une innovation française, en cours de projet depuis janvier 2018, qui sera déployée sur 5 ans. L’objectif visé : créer des prothèses de genou connectées mêlant à la fois impression 3D et réalité augmentée. Comment ça marche ?   Grâce à Followknee, le chirurgien opérera un genou avec un casque de réalité virtuelle pour y implanter une prothèse imprimée en…  Suite de l'article

Innovations

E-SKIN : UN PATCH CONNECTÉ QUI AFFICHE LES SIGNES VITAUX

Au Japon, l’Université de Tokyo, en collaboration avec l’imprimerie Dai Nippon Printing, s’est lancée dans un projet de patchs connectés. Objectif : permettre à l’utilisateur de surveiller, en temps réel, sa santé et sa condition physique. Directement collé sur la main, ce patch fait office d’écran et rend la peau « connectée ». Comment fonctionne E-Skin ?   E-Skin est composé d’un écran…  Suite de l'article

Innovations

Smart bandage : un bandage connecté pour surveiller et soigner les plaies chroniques

Chez certaines personnes (diabétiques, personnes atteintes d’insuffisance veineuse chronique…), les plaies sont longues à soigner et un simple pansement peut apporter son lot de complications. Ces plaies qui ont du mal à se résorber après 4 à 12 semaines, et ce malgré un traitement local, requièrent une attention constante. Une équipe de chercheurs de l’université de Tufts, près de Boston,…  Suite de l'article

Innovations

Autonhome : la rééducation à domicile

Aujourd’hui, seulement 20 % des personnes atteintes de handicap neurologique accèdent à un centre de rééducation spécialisé pour une durée moyenne de 6 semaines, quand 12 à 18 mois sont nécessaires. A la sortie du centre, de nombreux patients ne peuvent pas poursuivre de rééducation de façon intensive et prolongée, en dehors des temps de consultations. Face à ce constat,…  Suite de l'article