Innovations

E-SKIN : UN PATCH CONNECTÉ QUI AFFICHE LES SIGNES VITAUX

Au Japon, l’Université de Tokyo, en collaboration avec l’imprimerie Dai Nippon Printing, s’est lancée dans un projet de patchs connectés. Objectif : permettre à l’utilisateur de surveiller, en temps réel, sa santé et sa condition physique. Directement collé sur la main, ce patch fait office d’écran et rend la peau « connectée ».

Comment fonctionne E-Skin ?

 

E-Skin est composé d’un écran déformable, d’un capteur et d’un module de communication sans fil. Apposé à même la peau tel un pansement, ce dispositif d’un millimètre d’épaisseur permet au patient de surveiller ses signes vitaux (par un système d’affichage LED) comme par exemple sa fréquence cardiaque.

 

E-Skin (dont on verra peut être la sortie sous 3 ans) pourra être associé à un smartphone qui stockera les données médicales de son utilisateur (véritable carnet de santé).

 

Il devrait aussi permettre d’envoyer des messages aux patients pour qu’ils n’oublient pas de prendre leurs médicaments.

 

A l’état de prototype

Les plus' :

  • Une surveillance continue
  • Présence non invasive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.