Dossiers

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DES SOURDS ET MALENTENDANTS

En matière d’innovation, les entreprises et les chercheurs rivalisent de prouesses techniques pour aider les personnes malentendantes et sourdes à mieux vivre. Si la surdité peut avoir de nombreuses origines, la plus fréquente est la presbyacousie, une pathologie liée à l’âge et qui s’aggrave inéluctablement avec le temps. Voici quelques objets connectés destinés à améliorer le quotidien de nombreuses personnes.

Une aide auditive disponible en pharmacie

La technologie numérique multicanale de cette aide auditive baptisée Sonalto amplifie les sons avec une très bonne définition. Elle est dotée d’un système anti-Larsen qui évite les sifflements, d’une compression dynamique qui permet une meilleure valorisation des voix, et d’un système atténuant les bruits de fond. Idéal pour améliorer le quotidien des personnes souffrant d’une légère baisse d’audition.

LES PLUS’

  • Test gratuit en pharmacie avec l’aide d’un professionnel
  • Réglage de l’amplification
  • Fonctionne avec des piles
  • Alerte en cas de batterie faible

Prix de vente autour de 299 €
Plus d’infos : www.sonalto.fr/fr

Une application qui permet aux sourds de téléphoner !

L’application RogerVoice rend accessible le téléphone aux sourds et malentendants. Elle retranscrit en direct une conversation orale en texte et vice versa. La personne sourde écrit, son message est instantanément transformé en voix pour la personne au bout du fil. Grâce à la transcription automatique (speech to text) et la synthèse vocale automatique (text to speech), cette application permet de sous-titrer les appels téléphoniques.

Créée par Olivier Jeannel, un franco-américain sourd de naissance, l’application a pu voir le jour dès 2015 après 2 ans de test, et des fonds levés grâce à une plateforme de financement participatif.

 

L’application est gratuite pour ses utilisateurs, sous réserve de disposer d’une connexion internet haut débit ou wifi. Pour appeler une personne qui n’a pas téléchargé l’application, plusieurs forfaits payants existent.

Bon à savoir : l’Agefiph peut rembourser jusqu’à 100 % du prix du forfait.

LES PLUS’

  • Application gratuite entre les utilisateurs RogerVoice
  • Retranscription instantanée
  • Disponible en plus de 20 langues


Forfaits de 5,99 € à 29,99 €/mois
Plus d’infos : www.rogervoice.com



L’appareil auditif nouvelle génération

Olive est une nouvelle génération de prothèse auditive connectée qui s’utilise avec une application dédiée. Sans fil, elle se connecte par Bluetooth. Grâce à un système d’algorithme sonore et sa connexion, Olive améliore considérablement les capacités auditives, en particulier dans les environnements bruyants. L’application permet entre autre de personnaliser les réglages selon les besoins de chacun.

L’implant a également a été conçu de façon esthétique. Il s’apparente davantage à une oreillette bluetooth qu’à un implant classique.

 

LES PLUS’

  • Prix très compétitif sur un marché relativement coûteux
  • Discret et design
  • Autonomie de 8 h
  • Se recharge directement dans son boîtier


À partir de 150 euros la paire
Précommande possible
Disponible à partir de septembre 2017
Plus d’infos : www.oliveunion.com


Révolutionnaire : un programme qui lit sur les lèvres


LipNet repose sur un algorithme lui permettant d’analyser le langage humain, phrase par phrase. Outre l’amélioration de la performance de la reconnaissance vocale, cette innovation ouvre la voie à de multiples applications : dictée silencieuse à un smartphone, retranscription de discours de plusieurs personnes…

Ce programme informatique de lecture sur les lèvres, retranscrite en texte a été mise au point par des chercheurs de l'Université d'Oxford en collaboration avec Google Deepmind (spécialisée dans l’intelligence artificielle).

 

Pour entraîner le programme, les chercheurs ont utilisé la technologie du deep learning (apprentissage profond) : des milliers d’exemples ont été soumis à des neurones artificiels qui ont « appris » par eux-mêmes, de manière empirique. Plus la base de données est dense, meilleure est l’efficacité de la machine.

 

Après le visionnage de près de 5 000 heures d’émissions de la BBC, l’intelligence artificielle a été capable de reconnaître une phrase dans 93 % des cas (sur une base de données comportant 64 000 phrases), contre 53,2 % pour les personnes les plus performantes.


En cours de perfectionnement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.