Innovations

Wheelie 7 : un fauteuil roulant à diriger avec les expressions du visage

Il est désormais possible de conduire un fauteuil roulant en un simple clin d’œil. C’est ce que propose Hoobox Robotics, en partenariat avec Intel, avec Wheelie 7. Il s’agit d’un système composé d’une caméra 3D et d’intelligence artificielle, capable de reconnaître 10 expressions faciales.

Comment fonctionne Wheelie 7 ?

Les fauteuils roulants motorisés sont pour la plupart contrôlés par une manette. Pour rendre ces engins accessibles aux personnes en incapacité de les contrôler de cette façon, Hoobox Robotics a créé Wheelie 7, un système doté d’intelligence artificielle permettant de diriger le fauteuil grâce aux expressions faciales, allant du sourcil levé à la langue tirée.
Le prototype de fauteuil « augmenté » est actuellement testé par plus de 60 personnes aux Etats-Unis. La plupart des testeurs ont des handicaps importants : tétraplégie, sclérose latérale amyotrophie...


La technologie : une combinaison de reconnaissance faciale, de capteurs, de robotique et d’une caméra Intel 3D RealSense montée sur le fauteuil. Wheelie 7 - parce qu’il ne faut que 7 minutes pour installer le système - capture une carte du visage de son utilisateur et utilise des algorithmes d’intelligence artificielle pour traiter en temps réel les données et pouvoir ainsi diriger le fauteuil. En amont, l’utilisateur devra enregistrer à l’aide d’un tiers, via une application, ses expressions faciales et leur attribuer un mouvement de fauteuil (avant, arrière, droite, gauche ou arrêt). Le système est compatible avec 95 % des fauteuils sur le marché et fonctionne même en faible lumière.

En phase test
Plus d’infos :
https://hoobox.one/products/wheelie/

Les plus' :

  • Permet aux personnes en situation de handicap sévère de diriger seul un fauteuil roulant